4697

7 janvier 2017, 17h42 Port de Hobart, Tasmanie

Par Annabelle Kremer.

Cette fois, je prends le temps de te donner un peu de nouvelles avant, peut-être, d'avoir le mal de mer et de rester clouée au lit (il parait qu'une mer agitée nous attend).

Nous venons de quitter Self Point (ndlr: port de Hobart) cet après-midi 6 janvier à 14h30. Il fait grand soleil et chaud (30°C). On a tous passé pas mal de temps sur le pont à regarder le paysage de la baie de Derwent River. Nous sommes 18 passagers (plus le personnel naviguant) ce qui est plutôt confortable. Ce midi nous avons très bien déjeuné, le cuisinier fait des merveilles ; petite salade d'avocat et saumon fumé en entrée suivi de pilons de poulet, pommes de terre grillées et poivrons, puis du fromage et une mangue. Les horaires de repas sont très stricts : 7h à 8h pour le petit déjeuner, 12h pour le déjeuner et 19 h pour le dîner. Tout le monde est vraiment agréable sur le bateau. Je dors avec deux autres femmes dans une cabine prévuejusqu'à 6 personnes. Certains passagers ont commencé à mettre un patch préventivement. Pour l'instant, j'attends encore. Là, ça commence un peu à tanguer mais c'est gérable. Un des deux médecins à bord réalise une expérience sur le mal de mer. Nous sommes 7 à nous être portés volontaires. C'est un peu contraignant (nombreux questionnaires à remplir tous les jours, des tests de réactivité et un coton à imprégner de salive - pour une quantification du taux de cortisol - 4 fois par jour, et une montre un peu spéciale à porter pour relever l'activité quotidienne. C'est bientôt le temps de dîner. Je vais un peu m'allonger avant car les dernières "nuits" furent vraiment courtes.

Annabelle

Annabelle Kremer devant l'Astrolabe Annabelle Kremer devant l'Astrolabe © MNHN / MSA / IPEV
Arrivée à l'Astrolabe Arrivée à l'Astrolabe © MNHN / MSA / IPEV
Hobart © MNHN / MSA / IPEV Hobart © MNHN / MSA / IPEV